Passerelles SynthèseVolume 12Numéro 12 • Juillet 2011

Famine dans la corne de l’Afrique : une réaction plutôt tardive de la communauté internationale


Discuss this articleShare your views with other visitors, and read what they have to say

La corne de l’Afrique est aujourd’hui dans une situation alimentaire et humanitaire alarmante. Selon le Figaro, 11 millions de personnes au Kenya, en Éthiopie et surtout en Somalie se retrouvent désormais en situation de famine sévère. Toujours selon cette source, près de 1,5 million de personnes ont quitté les zones rurales pour se réfugier dans les villes et dans les pays voisins en quête de nourriture et de ressources.

L’ONG Action Contre la Faim (ACF) estime que les besoins sont énormes alors que 250.000 enfants souffrent de malnutrition sévère. Cette situation de crise alimentaire gravissime est causée par la sécheresse extrême qui sévit dans cette partie de l’Afrique depuis plus de 10 ans.

Face à cette crise, la communauté internationale s’est enfin mobilisée, même si cette mobilisation est jugée tardive. Dans l’appel conjoint FAO/PAM/Oxfam lancé le 8 juillet 2012, ces organisations dénonçaient ainsi le peu d’intérêt que la communauté internationale accorde à la crise qui sévit dans la corne de l’Afrique. Ces organisations affirment que la communauté internationale a pris du retard en raison du fait qu’elle a mis du temps à comprendre l’urgence de la situation, et les gains potentiels d’une intervention.

La situation décrite par cet appel est alarmante. En effet, selon ce document, les populations nécessitant une aide sont passées de 6, 3 millions de personnes au début de l’année à 10 millions aujourd’hui (au moment de la publication de l’appel). Cette situation continue de s’aggraver.

La FAO,  le PAM et Oxfam ont proposé à travers cet appel 3 mesures importantes :

-          une assistance alimentaire d’urgence et durable

-          un soutien aux petits agriculteurs

-          une politique volontariste, la réduction des risques et l’investissement

Elles concluent cet appel par l’invitation de « la communauté internationale à déployer tous les moyens politiques, moraux et financiers nécessaires pour affronter de manière intègre la crise qui s’aggrave dans la Corne de l’Afrique, tout en aidant les nations de la région à bâtir une sécurité alimentaire pour l’avenir ».

Cet appel semble être entendu puisque certains pays ont réagi en mettant à la disposition de cette partie de l’Afrique une aide humanitaire. C’est dans ce sens que  la Suisse  a décidé d’octroyer 4,5 millions de CHF (en supplément de l’aide déjà envoyée) pour venir en aide aux zones concernées. La Norvège aussi a annoncé son intention de débloquer 30 millions de couronnes supplémentaires (3,8 millions d’euros) pour venir en aide aux millions de personnes menacées par cette famine.

En plus d’une situation climatique et pluviométrique difficile, d’autres causes ont été identifiées :

-          la guerre qui sévit en Somalie

-          l’échec des politiques rurales de ces pays dénoncé récemment par l’Eurodéputé Thijs Berman qui considère que les gouvernements de ces pays ont systématiquement négligé les populations rurales, mais aussi que l’UE s’est désintéressée pendant des années du développement rural. Il propose ainsi de renforcer le lien entre politique humanitaire et politique de développement. 1

-          La course aux biocarburants, qui a entraîné la vente de nombreuses terres agricoles à des investisseurs étrangers, ce qui contribue à réduire la proportion de surfaces cultivables destinées à l’agriculture vivrière.

Synthèse ENDA

Sources : La famine menace la Corne de l’Afrique http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/18/01003-20110718ARTFIG00464-la-famine-menace-la-corne-de-l-afrique.php

1  Pour sauver les vies dans la corne de l’Afrique, il faut changer d’urgence d’approche, http://www.socialistsanddemocrats.eu/gpes/public/detail.htm?id=135938&request_locale=FR&section=NER&category=NEWS

Add a comment

Enter your details and a comment below, then click Submit Comment. We’ll review and publish the best comments.

required

required

optional